L’idole de la « bobosphère » et donneur de leçons Christophe Ruggia déféré au parquet

C’est fou, tout de même, cette tendance qu’ont les « bonnes consciences » de notre époque à cacher un certain nombre de « squelettes » dans leurs placards. Dernier exemple en date : celui du réalisateur Christophe Ruggia, unanimement encensé par les grands médias pour ses films engagés et ses prises de position en faveur des clandestins, qui devrait bientôt […]

Franck Deletraz

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.