Connexion
S'abonner

Une tranche d’« histoire secrète »

Tout le monde connaît la célèbre phrase de Balzac : « Il y a deux histoires : l’histoire officielle, menteuse, puis l’histoire secrète, où sont les véritables causes des événements. » L’histoire officielle est enseignée par l’école républicaine, laïque et obligatoire, puis relayée, propagée et amplifiée par l’ensemble des médias, associés dans une entreprise continue de falsifications et de [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !