A Rome, l’Europe périphérique se rassemble

Un Congrès des Républicains taillé en alternative à l’Union Européenne, tel était le « National Conservatism » qui a vu une partie des conservateurs rassemblés à l’invitation du politologue nationaliste et théologien israélien Yoram Hazony. « National Conservatism » que l’on pourrait traduire par « L’internationale des conservateurs » s’inscrit dans les conséquences indirectes de l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis. […]

Etienne Defay

Pour poursuivre la lecture :


7 commentaires sur “A Rome, l’Europe périphérique se rassemble

  1. Ceci étant Marion Maréchal ne sait pas bien ce qu’est le Conservatisme, notamment français. Il lui faudra lire quelques livres…

    Chateaubriand oui ! … mais pas de Gaulle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.