États-Unis : e pericoloso Pelosi…

Christian Daisug a bien rapporté dans Présent (6 et 7 février) l’état de sidération dans lequel ont été jetés les démocrates les plus haineux (Adam Schiff, Jerry Nadler, Nancy Pelosi) après que leur coup monté façon lynchage contre Trump eut fait « flop ». Avec, icing on the cake (l’équivalent anglo-saxon de notre « cerise sur le gâteau »), la crise […]

Alain Sanders

Pour poursuivre la lecture :


3 commentaires sur “États-Unis : e pericoloso Pelosi…

  1. Les USA sont en danger en grand danger.
    Le système éducatif est aux mains de professeurs carrément communiste qui formatent tout la jeunesse, de la petite école jusqu’aux universités, et le Council or foreign relations à des projets également contraire aux idéaux des Fonding fathers et les moyens de les appliquer, avec le Deep stage et ke Shadow government.
    Les Américains que nous aimons se gardent de crier victoire car ils sont conscients que le sursaut actuel pourrait, dans ces conditions, se heurter à de puissantes vagues de fond. Pour le moment c’est donc balle au centre.

    Et sur le fond de leur puissance, les USA ne sont plus au top : preuve l’absence totale d’un géant des télécom : ils n’ont aucune chance de développer la 5G et font appel à Ericson et Nokia ( après que Microsoft, ou Google, ait cassé Nokia dans ses portables …)

    S’il n’y avait eu Donald Trump et ses supporters, les Américains seraient vraiment très mal. Restent leurs institutions fantastiques, que les démocrates et même des républicains ne cessent de mettre à mal …

    De bonnes sources que vous connaissez certainement :
    https://www.teaparty.org/#
    https://www.frontpagemag.com/

    God bless Americans !

    Merci A. S. et C. D. pour vos articles, puissent les nationaux français s’inspirer des nationaux américains.

  2. Un e fois d e plus, très bon article d’Alain Sanders, très bon dessin humoristique de la presse US

  3. A propos du CFR :

    https://www.cfr.org/about

    Ce lien donne accès à l’organisation du Council or Foreign Relations. Organisation créée et financée aux USA par les grands banquiers – Rockefeller en tête – forte de nombreux dirigeants et salariés permanents et de milliers de membres, entreprises et personnes (5.000), présente jusqu’en Russie er en Chine.

    C’est cette organisation oligarchique et non démocratique qui tient les rênes des USA et de tous ses alliés. Bilderberg, Trilatérale, Davos, … sont des parties émergées de cette pieuvre financière américaine. La Banque Fédérale des USA ( banque privée émettant la monnaie américaine : le dollar), l’ONU et ses subdivisions FAO, WHO, UNESCO … , FMI, World Bank, … et en Europe : UE, BCE … sont ses créatures politiques mondialistes pour construire le ” nouvel ordre mondial ” c’est à dire un gouvernement mondial. L’OTAN est le bras armé.

    Le CFR ne se cache même plus, il présente tous ses financiers ( dont Soros ), dirigeants et membres. Il suffit de cliquer sur les boutons du site pour avoir tous les noms des financiers – les vrais maîtres du monde – les dirigeants, les membres etc. C’EST UN GOUVERNEMENT MONDIAL BASÉ AUX USA.

    Évidemment ses délibérations stratégiques et tactiques restent secrètes ainsi que les ordres qui en émanent et que ses membres relaient aux plus hauts niveaux. Toutefois le(s) CFR publient des brochures en ligne pour appuyer ses décisions par des habillages de documentations ( il y a des succursales dans de nombreux pays dont la France : tapez CFR France sur internet)

    La est le vrai pouvoir aux USA ( et dans la plupart des pays du monde sauf à mon avis la RUSSIE).

    Beaucoup plus qu’au Congrès américain et à la Maison Blanche. Les institutions américaines fondées par les Pères Fondateurs n’ont plus le rôle premier qu’elles avaient jusqu’à la fin du 19ème siècle ! ( Le CFR fut créé après la 1ère guerre mondiale). A cette époque l’État américain battait sa monnaie, aujourd’hui la Banque Américaine est privée et émet le dollar ( Federal Réserve Bank).

    On peut dire que la démocratie américaine est mourante : elle subsiste par le Bill or Rights, la Constitution et ses Amendments. Mais les institutions sont remplacées pour toutes les grandes questions par le pouvoir du CFR et ses organisations affiliées. Les élections ne sont plus qu’une façade hélas … Sinon la monnaie Us ne serait pas aux mains des banquiers privés, les dettes du pays envers ces banques ne seraient pas de 25.000 milliards de dollars et les USA ne serait pas un empire militaro industriel, avec un budget militaire déclaré de 750 milliards de dollars !

    D’où ces choses stupéfiantes comme la collaboration massive avec la Chine communiste. Comme la destruction de pays du Moyen-Orient, et l’animosité contre la Russie qui ne fait pas partie des pays contrôlés par le(s) CFR. Et pour lesquels l’avis du peuple américain ne fut pas demandé. D’où ce mensonge du réchauffement climatique qui vise à appauvrir les peuples en supprimant les énergies fossiles pour les remplacer par l’électricité qui oermleteait de les contrôler. D’où ces immigrations massives vers les USA et vers les pays européens. D’où la destruction du christianisme. D’où la création d’homme nouveau, ” augmenté ” mais déshumanisé, loin de la loi naturelle. Tout cela n’est jamais discuté au Congrès américain ni en notre Assemblée Nationale. Au Congrès cette face de l ” empeachment ” pour tenir le peuple à côté des vraies questions, et chez nous les débats sans fin sur des sujets inutiles, mais toujours plus de privations de libertés. Ne nous y trompons pas les USA ne sont pas lieux lottis, avec les lois scélérates de Busch qui suivirent IMMÉDIATEMENT LE 9/11 ( elles étaient prêtes) pour la surveillance de masse par les FBI et le FISA, ces deux organismes ayant d’ailleurs travaillé pour détruire Donald Trump dès avant son élection.

    Il faut se renseigner sur le CFR. Le journalisme ne peut pas rester au niveau de l’écume des vagues mais il doit descendre sous la houle puissante de la mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.