La Pologne, instrument de l’offensive fédéraliste de Bruxelles

De notre correspondant permanent à Varsovie. – Un nouveau « débat » devait se dérouler mardi au Parlement européen à propos de la Pologne. Intitulé « La menace constante pour l’état de droit en Pologne », il a été proposé par le groupe des centristes libéraux (Renew Europe). Ainsi que le font remarquer les médias polonais, ce débat était notamment […]

Olivier Bault

Pour poursuivre la lecture :


4 commentaires sur “La Pologne, instrument de l’offensive fédéraliste de Bruxelles

  1. Cette E qui empiète sur les libertés polonaises, sur la justice polonaise alors qu’elle n’est pas dans les compétences de l’UE, qui défend d’anciens juges qui étaient juges à l’époque communiste, d’une Pologne satellisée par l’RSS, qui envoyaient des innocents dans les goulags, dans les faux hôpitaux psychiatriques, d ‘un pays qui a connu 60 ans de dictature communiste soviétique. Où était cette Europe au moment des tanks soviétiques à Prague? A Budapest? Où cette UE au sujet de la Chine qui veut imposer par la force et la violence la dictature à Hongkong? Où était cette UE dans le s pays membres ont accepté de participer aux JO dévalués de Pékin alors que la Chine venait de massacrer des milliers d’étudiants chinois Place Tiananmen à Pékin parce qu’ils réclamaient des libertés?
    Cette Allemane qui veut donnent des leçons de droit à la Pologne et dont sa chancelière Angela Merkel fait des lois liberticides en Allemagne.
    Ce Emmanuel Macron qui veut donner des leçons de droit à la Pologne et qui a eu une violence inadmissible envers les gilets jaunes, qui a créé des dizaines de lois liberticides en France, dont 90% de se s ministres sont éclaboussés par des affaires.

  2. En haut, le U s’est bloqué et j’ai voulu marqué cette UE qui empiète sur les libertés polonaises, suite à la case plus haut

  3. Cher Olivier vous savez bien que l’UE est une machine à dissoudre les nations européennes dans un gouvernement mondialiste : l’UE qui n’a donc rien à voir avec l’Europe que nous souhaitons.

    Merkel et cnie sont que des pantins criminels dans les mains des ” maîtres du monde ” criminels : les banquiers de la City et de New York, les. CFR américains et british, les Bilderberg et Trilateral, l’Open Society de G. Soros etc. Macron ne parle ainsi qu’en mal des Francs, et n’est intéressé au quotidien que par Bruxelles.

    Heureusement, il y a les Polonais, les Hongrois, les Tchèques, les Slovaques, les Autrichiens, et les British grâce à Farage (mais Johnson n’est pas avec nous). Et bientôt les Italiens à nouveau, et peut entre les Espagnols qui se bougent pour la Reconquista.
    : -)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.