L’AfD plonge la fausse droite allemande dans la crise

D’abord un petit rappel utile : l’Alternative pour l’Allemagne (Alternative für Deutschland, AfD) est le premier parti d’opposition au Bundestag, la chambre basse du parlement fédéral allemand, face à la grande coalition gouvernementale réunissant la CDU-CSU (la fausse droite libérale-libertaire héritière de la démocratie chrétienne) et le SPD (la fausse gauche libérale-libertaire héritière de la démocratie […]

Olivier Bault

Pour poursuivre la lecture :


2 commentaires sur “L’AfD plonge la fausse droite allemande dans la crise

  1. Quel écart en effet entre Helmut Kohl, ce très grand homme d ‘Etat, qui n’hésitait pas à se réclamer, publiquement, l’héritier de ce très grand homme d ‘Etat, du prince Otto von Bismarck, très grand chancelier ou 1er ministre et très grand ministre des Affaires Etrangère de Guillaume 1er, technicien de la diplomatie ( auparavant, représentant de la Prusse à la diète de Francfort, ambassadeur de Prusse à Paris, en France, à Saint-Pétersbourg, en Russie ), de ce très grand homme d ‘Etat, Guillaume 1er, Helmut Kohl, qui a fait partie d e ceux qui ont chassé le communisme du pouvoir en Europe, et Angela Merkel, se réclamant du centre-droit, mais étant concrètement une centre-gauche, la Juppé allemande, la Jacques Chirac allemande! Ensuite, il faut préciser les choses une fois de plus. Contrairement aux mensonges de nos médias ” bien-pensants”, l’AFD n’est pas un parti néo-national-socialiste. L’AFD est un parti social-chrétien, contre les migrants, plus patriote que le CSU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.