À l’ombre de mon clocher : Jeffrey Epstein et Ghislaine Maxwell, un couple infernal

Prédateur sexuel avéré, membre des services secrets israéliens selon de nombreuses sources, Epstein, le financier « philanthrope » (joli nom donné par la presse américaine aux élites financières juives de la côte est des Etats-Unis) était retrouvé mort dans sa cellule le 10 août 2019. Une mort suspecte Il se serait étranglé avec son drap alors que son […]

Francoise Monestier

Pour poursuivre la lecture :


6 commentaires sur “À l’ombre de mon clocher : Jeffrey Epstein et Ghislaine Maxwell, un couple infernal

  1. Pour avoir suivi l’affaire dans les médias non dominants américains :
    Epstein dirigeait une organisation américaine d’envergure mondiale pour fournir des avantages sexuels à des grands de ce monde, pour mieux pouvoir les tenir sous influence. Il dépendait directement de la CIA.
    Pas étonnant que son bras droit soit la fille du grand magnat Maxwell, assassiné sur son yacht il y a de nombreuses années. Il y avait bien évidemment d’autres nombreux collaborateurs pour faire tourner cette organisation.
    Les rapports d’autopsie sont précis : il a été assassiné par strangulation. Et toutes les traces du passage de ses assassins ont été effacées.

    L’organisation, comme l’assassinat sont l’oeuvre du Shadow Government des USA, le côté noir de ce pays qui domine le monde depuis la création du CFR il y aura 1 siècle l’an prochain. A sa domination correspond la chute des puissances européennes dont la France.

  2. Rappelons aussi que Jeffrey Epstein a financé toutes les campagnes électorales démocrates, avait dans ses amis, ses clients, Bill Clinton e t je ne serai pas surpris qu’il aurait été assassiné par le Mossad car il devait être gênant et on sait que le Mossad constitue les meilleurs services secrets du monde. Quand à l’utilisation des gangsters ou des proxénètes par les politicards, on se souvient que de Gaulle a tué de ” grands” gangsters, comme Joe Attia dans la lutte contre l’OAS, que les Etats-Unis ont fait libérer les maffieux et a utilisé la maffia, que Mussolini avait combattu avec succès, contre Mussolini en Italie, contre les allemands en Italie, que à l’époque d e la prohibition, que les policiers étatsuniens étaient corrompus par la mafia ( sauf Eliot Ness, d’où le surnom de son équipe, les Incorruptibles ). Quand à l’efficacité du Mossad, rappelons que de Gaulle avait vendu des vedettes à Israël, avait prix l’ argent versé par Israël mais n’avait pas livré les vedettes. Le Mossad réussit au nez et à la barbe de de Gaulle de ramener les vedettes payées par Israël. De même, rappelons-nous du fait réel sur lequel s’est appuyé le très bon film étatsunien sorti sous Ronald Reagan, Delta Force, avec le très grand acteur-cascadeur patriote Chuck Norris, sexptuple champion du monde de karaté, où le Mossad aida à faire libérer les otages juifs dans un avion pris en otage par des arabes

  3. Olivier, c’est possible mais le gouvernement de l’ombre américain n’a pas besoin du Mossad pour éliminer quelqu’un devenu gênant pour les mafieux ( dont Clinton ). Rien que concernant les Clinton c’est près d’une centaine d’hommes et femmes les ayant approchés ( collaborateurs, partenaires, …) , qui sont décédés dans des circonstances dramatiques et jamais élucidées avec certitude. On parle ” d’Arkancide ” … Clinton ayant été gouverneur de l’Arkansas.

  4. 100% d’accord avec toi, cher Dominique. C’est vrai que Jeffrey Empstein était gênant pour la mafia, pour les démocrates, dont il a financé toutes leurs élections ( l’argent n’a pas d’odeur! ), dont Clinton faisait partie de ses invités, de ses soirées avec des femmes réduites en esclavage sexuel, mineures livrées à ces pourris, dont BILL Clinton. C’est tout à fait possible qu’il était assassiné par le gouvernement de l’ombre américain.
    D’autre part, je voulais dire dans mon mail ( bien sûr que je suis patriote, raison que je suis monarchiste, pour Algérie française, pour l’OAS , que je dis que Benito Mussolini, comme a dit Silvio Berlusconi, a fait beaucoup de bonnes choses en Italie, que ce sont l’Angleterre, les Etats-Unis, la France qui l’ont poussé d ans les bras d’Hitler ) , que j’ai fait une erreur. Je l’ai vu en venant de me relire. De Gaulle a utilisé des “grands” ( façon de parler puisque c’étaient des assassins ces gangsters ) gangsters, comme Joe Attia, pour traquer l’OAS. Joe Attia et d’autres gangsters, payés par de Gaulle ont traqué des OAS pour les livrer à de Gaulle .
    Une fois d e plus, j’aime bien tes mails et tes encouragements pour mes livres car on a en commun le nationalisme, tous les deux, que nous sommes cultivés, tous les deux, nous essayons de voir le maximum de sources et des sources, tous les deux, sûres ( tu m’as donné des très bonnes coordonnées de sources ), indépendantes.
    D’ailleurs, tu verras mon mail au sujet de Salvini. Qu’on veuille emprisonner un homme parce qu’il a fait son boulot de ministre de l’intérieur, qu’il a défendu la sécurité des italiens, comme le procès contre Donald Trump parce qu’il aime les Etats-Unis, qu’il fait admirablement bien son boulot, qu’il défend les intérêts de s Etats-Unis, qu’il est indépendant de tous ces pourris d’oligarques financiers internationaux, et cela par des vendus, des traîtres à leur pays, de simple valet à cette oligarchie financière qui n’ont comme seule morale, comme seul patrie, non pas l’Evangile, non pas les Etats-Unis, mais leur compte en banque, cela m’écoeure, je me dis où va-t’on?

  5. ” … des traîtres à leur pays, de simple valet à cette oligarchie financière qui n’ont comme seule morale, comme seul patrie, non pas l’Evangile, non pas les Etats-Unis, mais leur compte en banque, cela m’écoeure, je me dis où va-t’on ? … ”

    merci Olivier pour ton commentaire, et sa fin est une excellente conclusion puisque ceux qui tirent toutes les ficelles de ces marionnettes ( de Clinton et Macron, élus, en passant par Epstein et Grivaux, non élus, ce sont des milliers de marionnettes ) sont précisément des banquiers.

    Les banquiers Rothschild de Londres, puis Rockefeller de New-York qui créèrent en 1920 le CFR – Council of Foreign Relations qui tient le véritable pouvoir aux USA et chez ses alliés, de façon secrète. On ne parle jamais du CFR et pourtant c’est le centre du mal absolu. Il agit, par ses milliers de membres, puissants et bien placés dans la société américaine. Et les politiciens qu’ils propulsent ne sont que de terribles marionnettes, assoiffés de poucoir, d’honneur et d’argent, comme Cheney et Bush, et les Clinton. Donald Trump est le caillou dans cette mécanique bien huilée : tel David il affronte Goliath. En France nous avons failli avoir François Fillon.

    Le CFR agit aussi par l’ONU à New- York et l’Union Européenne à Bruxelles, et par ses officines également secrètes que sont les comités Bilderberg et Trilatérale, Davos n’étant qu’une aimable réunion dans une station touristique en Suisse.

    La CIA qui a présidé à l’organisation mondiale dirigée par Epstein est symptomatique de ce mal absolu que sont ces banquiers mondialistes dont on ne parle jamais. : l’organisation Epstein a fait tomber dans ses mailles les plus grands de ce monde, jusqu’à un fils de la reine d’Angleterre, ce qui veut tout dire, pour les tenir. Un duc anglais embarqué à bord du Lolita Express de Epstein et un petit Grivaux en solitaire sont tombés à cause de leurs frasques sexuelles … une affreuse image de la décadence de l’Occident chrétien !

    F. M. oui ce couple était diabolique , comme l’est le CFR, mais il n’officiait pas tout à fait dans l’ombre d’un … clocher : -) plutôt dans celle des ténèbres de Satan. Merci pour votre article, avec Epstein et Maxwell on est très très proche du centre du pouvoir mondial du CFR !

  6. https://www.smh.com.au/national/the-rise-and-fall-of-socialite-ghislaine-maxwell-jeffrey-epstein-s-best-friend-20200103-p53omx.html

    C’est l’article de fond le mieux documenté que l’on peut trouver sur le net ( avec un peu d’habitude on trouve vite ce qui est intéressant ).

    C ‘était bien une paire infernale, mais menée par bien pire qu’ elle :

    Effectivement comme tu l’écris Olivier, le Mossad est au coeur de cette affaire. Robert Maxwell fut un agent du Mossad et il fut enterré en Israël avec tous les honneurs. Sa fille Ghislaine fut très proche de son père et c’est à ses côtés qu’elle se constitua un formidable carnets d’adresses …
    Après sa mort ( vraisemblablement une exécution ) elle s’établit aux USA où elle rencontra Jeffrey Epstein et c’est à partir de cette date que la ” carrière ” d’entremetteur de Epstein commença : cqfd !

    Des deux ce serait donc elle la patronne véritable. C’est d’ailleurs ce qui ressort des témoignages du personnel de l’ile de tous les plaisirs où se sont rendus tellement de ” grands ” de ce monde, la plupart anglais et américains : il est possible que la Mossad soit derrière tout cela.

    D’un studio modeste, Eostein emménage dans un appartement de New-York payé 15 millions $ par une société non identifiée … Etc. Etc.

    Après la 1ère condamnation de Epstein – bien réduite en regard de ses méfaits ! – G. Maxwell s’écarte rapidement de lui, et depuis sa mort nul ne sait où elle est passée. En tout cas elle a été rapido exfiltrée des USA. Il semble qu’elle soit en Israël, les photos l’a montrant dans divers endroits : USA, Brésil étant des montages.

    Elle échappe donc aux éventuelles actions de la justice américaine, et, après l’assassinat de Epstein on n’est pas prêt d’en savoir plus !

    Si tout cela se tient, l’assassinat de Epstein aura été, pour le Mossad, un jeu d’enfant : les prisons fédérales américaines sont réputées pour être très mal gérées. Mais l’hypothèse d’un Arkancide est tout autant valable, le diabolique couple Clinton n’est pas à une victime près.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.