Jacques Charon aurait cent ans cette année

La Comédie-Française fêtera-t-elle le centième anniversaire de la naissance de Jacques Charon ? Pas sûr. Lui-même avait senti, peu avant de mourir en 1975 (il était le doyen depuis trois ans), que de nouvelles modes gagnaient… « Vous voyez aujourd’hui des Scapin de Molière amers et grinçants, des Figaro transformant en réquisitoire gauchiste le monologue caustique, certes, mais […]

Robert le Blanc

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.