Toulouse : les droites font bloc face aux antifas

Les touristes connaissent la ville rose, les historiens politiques la ville rouge, désormais Toulouse a gagné ses galons de ville noire. De l’interruption de la crèche vivante le 14 décembre 2019, jusqu’à l’attaque d’une conférence de Robert Ménard le 12 février dernier, ces derniers mois ont vu une montée en puissance des violences politiques. A un mois des […]

Etienne Lafage

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Toulouse : les droites font bloc face aux antifas

  1. Soyons implacablement précis : le drapeau des ” antifacissstes ” est noir et rouge et ces couleurs n’ont pas variées depuis sa création en Allemagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.