Francophonie : québec, la loi 101 renforcée

De notre correspondant au Québec. – L’aphorisme de Louis de Bonald voulant que « tant qu’un peuple n’est envahi que dans son territoire, il n’est que vaincu, mais s’il se laisse envahir dans sa langue, il est fini » résume parfaitement l’histoire canadienne-française. Vaincus et dominés par les Britanniques, les Canadiens surent perdurer en gardant leur foi et leur […]

Remi Tremblay

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.