Connexion
S'abonner

Virus global, on est mal

Les marchands de peur se demandent comment vivre sur une planète de 10 milliards d’habitants, avec en prime une disparition des glaciers, des luges et des ours polaires, une montée des eaux engloutissant les terres et des températures sahariennes…
Ces problèmes auront-ils encore une signification demain, avec le Coronavirus made in China ? 34 après Tchernobyl, on peut constater que la maîtrise technologique ne demeure pas le point fort des rouges camarades.
Le film de Steven Soderbergh, « Contagion », sorti dans l’indifférence des foules en 2011, décrit étrangement l’actuelle situation de la propagation du virus. Tout comme le livre de Dean Koontz « Les yeux des ténèbres » paru au début des années 80 et qui parle d’un virus nommé… Wuhan-400 !
Bon masque à tous et surtout… bonne chance !

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !