Connexion
S'abonner

La région française Centre – Val-de-Loire en croisade contre « l’homophobie » polonaise

De notre correspondant permanent à Varsovie – « Zones anti-LGBT : la région Centre – Val-de-Loire rompt avec la Pologne » titrait Le Parisien le 2 mars, en expliquant sous le titre : « À l’image de plusieurs collectivités territoriales françaises, la région prend ses distances avec une région polonaise. En cause : la prise d’arrêtés jugés homophobes. » La région polonais jugée homophobe par le conseil régional du Centre – Val-de-Loire, dominé par les socialistes et les écologistes, est la voïvodie de Petite-Pologne (Malopolska) dont la capitale est à Cracovie, aux mains d’une majorité du parti conservateur PiS.

Homophobe, vraiment, la résolution d’avril 2019 jugée inacceptable par les conseillers du Centre – Val-de-Loire ? Ou est-ce plutôt le sectarisme croissant des élus français de gauche (la région est dirigée par les socialistes et les écologistes) qui les rend de plus en plus intolérants à l’égard de ceux qui ne partagent pas leur désir d’ingénierie sociale à la mode LGBT ?

Voici la traduction de la résolution polonaise incriminée, et chacun en jugera par lui-même :

Déclaration n° 1/19 du 29 avril 2019 de la Diétine de la Voïvodie de Petite-Pologne sur son opposition à l’introduction de l’idéologie « LGBT » dans les communautés locales

La diétine [l’équivalent d’un conseil régional, NDLR] de la voïvodie de Petite-Pologne exprime son opposition ferme aux actions qui voient le jour dans l’espace public en faveur de la promotion de l’idéologie des mouvements LGBT dont les objectifs portent atteinte aux droits fondamentaux et aux libertés garantis dans les textes de droit international, remettent en cause les valeurs défendues dans la constitution polonaise et interfèrent dans l’ordre social. Les actions entreprises ces derniers temps par certains représentants de la scène politique locale et nationale visent à provoquer de profonds changements dans la vie sociale. Ces actions recherchent la destruction des valeurs formées par l’héritage chrétien multiséculaire, si importantes pour les habitants de Petite-Pologne. En tant que conseillers de la voïvodie de Petite-Pologne, nous déclarons notre soutien à la famille fondée sur les valeurs traditionnelles et à la protection de l’enseignement scolaire contre la propagande LGBT faisant peser une menace sur le bon développement de la jeune génération. Nous déclarons que la diétine de la voïvodie de Petite-Pologne sera, dans la réalisation de ses missions publiques, fidèle à la tradition nationale et aura en mémoire la tradition millénaire du christianisme en Pologne ainsi que l’attachement multiséculaire des Polonais à la liberté.

Destinataires :
Le Président de la République
Le Président du Conseil des ministres
Le ministre de l’Éducation nationale
L’académie de Cracovie
Les communes et powiats [comtés, NDLR] de la voïvodie de Petite-Pologne
Les habitants de la voïvodie de Petite-Pologne

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !