Le cinéma vu de droite – Crèvecœur

Crèvecœur : c’est le nom d’un piton de Corée que les troupes du bataillon français, composé de volontaires, enlevèrent en septembre 1951, à force d’héroïsme, aux agresseurs communistes nord-coréens appuyés par d’innombrables « volontaires » chinois envoyés par Mao Tsé-Toung. Cet exploit, le metteur en scène Jacques Dupont (1921-2013) tint à l’immortaliser en en faisant un film et ce, […]

Philippe Vilgier

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.