Pire que le Coronavirus : le manque de courage

La chronique de Julien Langella Retrouvez tous les samedis les réflexions inspirées par l’actualité à Julien Langella, cofondateur de Génération identitaire et membre d’Academia Christiana. La France est malade. Mais elle n’a pas attendu le coronavirus pour souffrir du plus grand mal qui la ronge : le manque de courage. La rapidité avec laquelle les autorités […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Pire que le Coronavirus : le manque de courage

  1. NON les Francs ne manquent pas de courage !

    Mais depuis 1789 ils sont victimes d’une guerre civile sans merci.
    En 14/18 ils sont tombés par millions, déchiquettés par les obus, gazés, mutilés…
    En 39/40 deux millions se sont battus comme des lions avant d’être livrés comme prisonniers de guerre pendant 5 années…
    En 1945 des dizaines de milliers sont tombés sous les balles françaises à la Libération, avec l’accord des nouveaux préfets gaullistes…
    Puis ils ont combattu en Indochine, à Suez et pour finir en Algérie Française… et 1962 marqua très certainement la fin du pays royal.

    Toujours trahie par les mêmes faux Français en ligne directe de 1789, menés par des hommes fourbes, orgueilleux et méchants, la vraie France n’existe plus. Elle sera à recréer, avec l’aide de Dieu si Il le veut.

    Alors, respect et honneur à tous ces Francs anonymes ou célèbres, passés, et présents, pour leur immense courage.

    *
    Il n’y a plus que fausse et malvaillante ” autorité ” chez ceux que le CFR des Rotschild Warburg et Rockefeller a placé à des postes d’exécutants à la tête du pays : politiciens et hauts fonctionnaires.

    Ne cherchons pas de courage chez ces gens là, évidemment, ils ne sont que de médiocres laquais des Mondialistes du Cfr et de la Chine Communiste.

    Mais les vrais Francs, ceux qui font que notre royal pays tient encore debout, ont du courage ! Ils avancent et ils tombent sans un cri ! Qui ne les entend pas ?

    Marre donc de tous ces prétendus patriotes, honnêtes certainement.mais empétrés dans les filets de nos dictateurs. Ils restent passifs devant leur souffrance et restent confinés dans une illusoire espérance car ils n’agissent pas.

    Les mots ne suffisent plus et les élections ne rendront jamais au roi son royaume. Il faut des actes forts. Pas une rebellion armée non, qui serait d’ailleurs écrasée dans le sang, mais des sommes comme celles de Soljenitzine, Farage, Robinson
    Pour aller du plus célèbre au moins connu.

    Pardon pour ceux que j’oublie et que je ne connais pas, dont la tyrannie médiatique nous cachent les actes. Dominique Wenner eut du être de ceux là. RIP. Mais quel patriote censé ne comprend pas son désespoir ( je n’ai pas dit : son geste désespéré ) ?

    Ceux de Génération Identitaire dont vous êtes, par de magnifiques actes, sont sur cette voie. Merci.
    Chacun fait à sa mesure, là où il peut agir, connaissant les risques encourus.

    Car s’il n’y a pas de risque peut on parler de courage ?

    On attend donc de ceux, patriotes, royalistes ou non, qui attendent finalement que leurs ennemis – nos ennemis – leur donnent le pouvoir, se manifestent et se bougent autrement que dans les paroles d’un jeu électoral.

    J’ose en appeler aussi aux prétendants à la Couronne de France à avoir du courage, beaucoup de courage même. Leur neutralité m’exaspère. Nos rois furent au premier rang des batailles et Louis XVI et la famille royale manifestèrent ce courage, dont vous parlez, jusqu’au bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.