Leur honneur s’appelle fidélité

Le 11 mars, à l’appel d’Hélène et d’Odile Bastien-Thiry, filles du colonel exécuté en 1963 sur l’ordre de Charles De Gaulle, une soixantaine de vétérans bravant le vent et la froidure, dont notre ami Louis de Condé qui, jeune lieutenant, était présent au Petit-Clamart, le lieutenant-colonel parachutiste Eric Vieux de Morzadec, secrétaire général du CNC, Hervé Pignel-Dupont et Carl Edoin, de l’association des Amis de Raoul Salan, et plusieurs porte-drapeau ont défilé au son du tambour devant la tombe du martyr au cimetière de Bourg-la-Reine. Après le dépôt des gerbes et « les allocutions écoutées avec ferveur et recueillement », nous rapporte Louis de Condé, « les membres du Chœur Montjoie Saint-Denis, groupés autour de leur chef, le capitaine Jacques Arnould, ont entonné “La Cavalcade” de mon ami disparu Jean de Brem, assassiné le 19 avril 1963 peu après notre chef commun le colonel Bastien-Thiry. Enfin le jeune prêtre présent, après un Je vous salue Marie et un Notre Père, nous exhorta à garder l’espérance et nous invita à bénir silencieusement la tombe de notre héros et martyr. » « A notre retour, ajoute-t-il, j’ai relu intégralement la déclaration du colonel à son procès, texte admirable… et d’une brûlante actualité, si l’on considère l’état de notre pays. » •

 

Présent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.