Un seul Sayid vous manque… 

Dans ce sympathique sextuor, on ne sait pas trop qui est l’indispensable Sayid mais nul doute que tous les Alsaciens (et les autres) brûlent d’avoir recours à cette chance pour la France. En ces temps d’angoisse, l’indécence des « acteurs d’humanité », en l’occurrence les associations DiAir, Dihal et Migrations) n’a pas de limites.

 

Camille Galic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.