Connexion
S'abonner

Mercredi saint

Se substituer volontairement à nous comme une victime sans tache, pour payer notre dette et nous rendre, par son expiation et ses satisfactions, la vie divine : telle est la mission que doit accomplir le Christ, la carrière qu’il doit parcourir. « Dieu a placé sur lui », homme comme nous, de la race d’Adam, juste pourtant, innocent et sans péché, « l’iniquité de nous tous ». Mais qui comprendra aujourd’hui ? Nous avons perdu le sens du divin, le sens de la justice à l’égard de Dieu et la gravité du péché. La rédemption, depuis tant d’années de dérive dans l’esprit des chrétiens, est un vain mot… Pourtant, le péché, seul désordre véritable dans notre monde, est depuis la chute originelle la mort de l’homme. Le péché n’est pas l’offense contre l’homme, ou contre la terre, mais l’offense contre Dieu. Qui comprendra cette réalité sera racheté, parce qu’il aura reconnu dans le Christ crucifié le prix de sa vie éternelle. •

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !