Coronavirus : la troïka médicale du président Trump

De notre correspondant permanent aux Etats-Unis. – Depuis le début de l’épidémie, le président Donald Trump présente l’image emblématique du pouvoir luttant contre l’adversité à travers les faits, les gestes et les propos de trois hommes très différents mais complémentaires. D’abord, Mike Pence. Vice-président, chrétien convaincu, parangon de fidélité, il est chargé d’apporter chaque jour, au […]

Christian Daisug

Pour poursuivre la lecture :


2 commentaires sur “Coronavirus : la troïka médicale du président Trump

  1. Si l’Administration américaine n’était pas infectée par les communistes et mondialistes placés sous Clinton et Obama et même avant, la Maison-Blanche aurait été informé plus tôt du danger extrême du virus chinois.

    Il y a eu des alertes lancées par quelques hommes compétents mais elles n’ont pas fait le poids devant l’omerta de l’Administration et les experts comme le dr. Fauci. Intérêts économiques et liens avec la Chine, poids des fonctionnaires nommés par les Démocrates, et mondialistes obligent … certainement.

    D’autant qu’une partie importante des hauts fonctionnaires de l’appareil fédéral : CIA, FBI etc. se consacraient à l’époque entièrement à lutter contre Donald Trump pendant la procédure d’Impeachment.

    Il y a donc eu à la fois un défaut de aurveillance et un déni du danger, aligné sur la position pro-chinoise de l’OMS ( ” Les Chinois contrôlent le virus, il n’y a pas de risque de propagation, ne pas fermer les échanges ce serait néfaste au commerce mondial etc. ” )

    L’Administration a donc failli et les conséquences sont tragiques.

    Heureusement, la Maison-Blanche a fermé les frontières mi mars. Mais c’était trop tard : il eut fallu le faire 2 mois plus tôt, comme Taïwan. Des dizaines ou centaines de miliers de passagers aériens en provenance de Chine et d’Europe avaient atterri aux USA. Le mérite en revient à Trump.

    5 morts à ce jour à Taiwan qui compte 24 millions d:habitants. Donc les Usa pourraient n’avoir eu à ce jour que très peu de morts s’ils avaient réagi dès décembre comme Taïwan : moins de 100 morts !!! .

    Evidemment cela aurait du être possible si l’ Administration ( les services de renseignements de la CIA, du Pentagone etc. et les services de sécurité sanitaire ) et les entreprises américaines implantées en Chine avaient été à la hauteur !!!
    ( 1 )

    A partir de ce moment la bataille a été engagée avec la Task Force dirigée par le vice-président Pence. Le mérite de Trump et Pence, et d’autres certainement est de ne pas faiblir devant des fonctionnaires comme le dr. Fauci, sans doute n’y a t il pas mieux pour le remplacer.

    Contrairement à la France, les Usa ont une stratégie claire dans cette bataille. Et ils y mettent les moyens, bien qu’il eut fallu au président menacer GM et Ford pour fabriquer des ventilateurs : ce fut un coup de Trump pour soutenir TOUTES les entreprises et les travailleurs à s’y mettre à fond.

    Actuellement tout le pays est engagé, avec son colossal secteur privé et ses initiatives, et chaque état, chaque ville doit faire ses preuves ; puisque les Usa sont décentralisés.

    Vu de notre mslheureux pays, j’en déduis plusieurs scénarios possibles :

    1 – les Usa ont maintenant les bons moyens de s’en sortir en ayant pris les bonnes mesures
    ( et mieux que la France. )

    2 – Trump va tirer les leçons du fiasco de la période novembre/mars sur les plans de la SÉCURITÉ des Usa et sur tous les plans.

    Il y aura une mise à plat des services de renseignements militaires et civils, de l’évaluation des risques et des moyens de défense.
    Des têtes tomberont car le peuple demanderont des sanctions. et le président est le ” commander in chief “. Il a senti le boulet passé sur le leuple américain et en sortira encorr plus fort moralement. Cela se voit déjà aur son visage !

    3 – les élus Républicains vont se regrouper encore plus autour de Trump et affronter encore mieux les Démocrates. Les élections devraient s’en ressentir.

    4 – le Make America Great Again va s’adjoindre le Make America Manufacturing Again avec le rapatriement – forcé ? – d’industries délocalisées en Chine par les ” Mondialistes “.

    Trump peut y risquer sa peau car les banksters qui contrôlent le Deep State ne vont pas le laisser faire. Kenbedy y laissa la sienne en voulant reprendre aux banquiers l’émission du dollar.

    5 – la Chine va enfin devenir l’ennemi numéro 1 ( fin des sourires ) – après l’Islamisme dont les Américains sont à l’abri.
    L’ effort MILITAIRE sera accentué contre le danger de la Chine communiste maintenant qu’il est prouvé que Pekin a :

    – désinformé le monde sur le danger de son virus. ( vraisemblablement beaucoup beaucoup pmus de 3.000 morts en Chine )

    – et consciemnent pour laisser le virus se répandre en Occident. Les services secrets britanniques envisagent une fuite volontaire du virus depuis le laboratoire de Wuhan …

    Nous alons vite être fixés ne serait ce qu’avec un renforcement des armées de Taiwan, de Corée du sud, du Japon etc.

    6 – Après avoir connu la Clause de nation favorisée la Chine va connaitre un retrait des industries américaines, puis des sanctions.

    Déjà aux Usa une plainte a été déposée contre la Chine pour réclamer des milliers de milliards?de?dollars de dédommagement.

    7 – Forcément, la stratégie élaborée sous Nixon d’utiliser la Chine contre l’URSS, va prendre du plomb dans l’aile et ce pourra être la fin des hostilités militaires de l’OTAN ( Le bras armé du CFR des banquiers Rockefeller et cnies ) contre la Russie.

    8 – enfin … et ce n’est pas le moins, l’ouverture forcenée des frontières voulue par les Mondialistes et mises en oeuvre par les Démocrates sera stoppée. Le choc de la pénétration du virus, et de la dépendance vis à vis de peuples extérieurs aura créé un traumatisme énorme ( manque de masques chinois et de chloroquine indienne aux Usa, … après le scandale 5G )

    Mur mexicain construit ?
    Procédure de contrôles sanitaires des voyageurs arrivant aux Usa … évident : conséquences énormes sur les nombres ?
    Arrêt des visas d’étudiants et des travailleurs chinois, ( et indiens ce qui ne déplaira pas aux nationalistes indiens qui ont vesoin de cette élite face à la Chine ) ?

    *

    Beaucoup de choses peuvent donc changer au USA, et rapidement engagées si l’épidémie est enrayée puisque les Américains pourront tous retourner au travail.
    La réalisation s’inscrira dans la durée au moins jusqu’en 2024 si Trump est réélu.

    L’ opposition du CFR qui contrôle encore le Deep State sera énorme et dangereuse pour Trump. Tous les membres du CFR : les milliers d’individuels comme la centaine d’entreprises mondiales vont se DÉCHAINER pour tenter de profiter de cette crise.

    Trump l’a bien compris – il faut dire qu’il a du génie – et il veut ROUVRIR l’économie le plus vite pour empêcher une crise qui apporterait du grain au moulin des Mondialistes, avec leurs pantins Démocrates.

    La présidence Trump a donc à mon humble avis de nouvelles possibilités de renverser la table pour redonner ses pleines libertés au peuple américain.
    Hier ce combat de Trump / David contre le CFR des banksters / Goliath était impossible.

    C’est le vrai sens de son engagement politique et du vote républicain tel qu’exprimé par le peuple il y aura bientôt 4 années. God Bless The Americans !

    *

    ( 1 ) mêmes dysfonctionnements pour la France qui a construit le laboratoire de virologie P4 à Wuhan et dispose de 100 grandes entreprises en Wuhan. La France aura pu agir !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.