La chronique de Livr’arbitres : Salammbô

« Tout le malheur des hommes, disait Pascal, vient d’une seule chose, qui est de ne pas savoir demeurer en repos dans une chambre. » La quarantaine le montre bien : l’inaction engendre l’ennui et l’effroi ; penser à loisir à notre condition faible et mortelle n’est pas tenable. Se divertir est chose saine, n’en déplaise à tous les […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.