Connexion
S'abonner

Impertinences – Le coronavirus a-t-il tué le capitalisme ?

Depuis son émergence à la fin du Moyen Age, le capitalisme a connu plusieurs vies. Protéiforme, tel le Phoenix, il renaît de ses cendres. Il est, par nature, sujet aux crises, c’est par elles qu’il se reconstruit, dans l’acceptation du risque, mais aussi dans les ruines brutales, les faillites, les krachs et les licenciements, qui [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !