Connexion
S'abonner

Brèves de parvis

• Dans un mémorandum daté du 28 avril 2020, la conférence des évêques des Etats-Unis a rappelé que la communion peut être administrée sur la langue « sans risque déraisonnable ». Le texte estime que cet usage n’est pas dangereux pour la santé. La communion sur la langue reste donc légitime. Merci aux évêques américains de le rappeler. • [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !