L’hôpital public ne croit plus aux annonces de Macron

Promesses au personnel soignant Il n’a pas été obligé, comme le Premier ministre belge Sophie Wilmès, de franchir une impressionnante « haie du déshonneur » pour se rendre vendredi à La Pitié-Salpêtrière. Mais sa visite surprise au célèbre hôpital parisien aura quand même été une fois de plus très agitée (voir aussi brève en page 6 de ce numéro). […]

Franck Deletraz

Pour poursuivre la lecture :


3 commentaires sur “L’hôpital public ne croit plus aux annonces de Macron

  1. N’oublions pas que les dirigeants des Hôpitaux Publics sont ses complices. Ils ont refusé aux malades du virus chinois les soins avec le traitement, français, à l’Hydroxychloroquine et antibiotique pourtant appliqué dans ke monde entier !

    En France seul l’ IHU de Marseille ( du pr. Raoult ) l’applique avec 99,5 % de succès contre 97 % à l’hôpital lublic de Marseille. Le rapport d’efficacitévest de 6 contre 1 est énorme et le traitement aurait diminué le nombre de décès à 5.000 – 6.000.

    Alors ne soutenons pas l’Hôpital Public, il est une partie du désastre français.

  2. Il y ade l’argent pour les compagnies aériennes, pour le tourisme, pour les spectacles, pour les restaurateurs, pour les salariés, pour les enseignants ,pour les commerçants, ….. et maintenant pour les hôpitaux
    Un vrai père Noël M. Macron , mais pour ceux qui croient au père Noël…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.