Mort de Michel Piccoli à 94 ans – La gauche perd l’une de ses « icônes »

Certes, lorsque s’éteint un « monument » du monde des arts et du spectacle aussi vénéré que le fut Michel Piccoli, il est plutôt de mauvais ton et assez mal vu d’émettre ne serait-ce que quelques réserves à son sujet au milieu du concert général de louanges qui accompagne l’annonce de son décès. Pourtant, malgré son indéniable […]

Franck Deletraz

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.