Courrier des lecteurs

De Sylvie B. L’article d’Anne Isabeth dans Présent du 8 mai porte un jugement accusateur sur les EHPAD en général et en particulier sur les EHPAD gérés par des groupes privés à but lucratif. Le scandale résiderait dans le fait les profits réalisés sur le dos des personnes hébergées à des tarifs très élevés et à des […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :

Je m'inscris à la newsletter de Présent
ou bien


2 commentaires sur “Courrier des lecteurs

  1. Je ne comprends pas cette accusation qui m’apparait être idéologique. Les Ephad privés ne sont pas à ” but lucratif ” . Les bénéfices éventuels permettent de créer de nouveaux Ephad et rémunérer le capital investi ce qui est normal. Le scandale est plutôt de tout voir à travers des solutions étatisées : enseignement public, hôpital public …

    Le surcoût vient en fait des meilleurs services des Ephad privés : notamment plus de personnels qualifiés, par exemple une cuisine sur place et travaillant des produits frais … ce n’est pas un détail. Alors que dans les Ephad publics la restauration est le plus souvent de type scolaire, c’est à dire par liaison froide avec une cuisine centrale extérieure.

    Et des activités nécessitant des personnels très qualifiés et des espaces dédiés comme des pièces pour la gym douce, la relaxation, la musique, les travaux manuels, et un parcours sécurisé dans un jardin.

    L’autre scandale est celui des charges sociales qui sont énormes en France : 100 % sur un salaire net ! Donc plus il y a de personnel et plus celui ci est qualifié, plus les coûts de personnel sont élevés.

  2. Je veux bien croire qu’à Vernon les personnages hébergées ne sont pas riches: parce que dès que vous. possédez queqlue bien ou quelques revenus et que toutes les aides disparaissent c’est plein pot c’est-à-dire 88 x 30 = 2640 euro/mois, ce ui exclue les personnes “réputées aisées”dans la république Macron
    Le groupe korian est un redoutable expert en finance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.