Une échappée sur les routes de la vodka

Les premières lignes de ce récit laissent deviner un nouveau Tesson. Je pourrais arrêter ici cet article. Au fond, à quoi reconnaît-on un véritable écrivain voyageur ? Peut-être à ce qu’il suscite en nous une irrépressible envie de plaquer un quotidien en général assez médiocre pour rejoindre, sac au dos, les plus improbables contrées.Tbilissi, Boukhara ou […]

Pierre Saint-Servant

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.