Le jour où Piccoli l’a échappé belle…

Le coup de gueule d’Alain Sanders Présent (20 mai) n’a pas manqué de tailler un costard à Michel Piccoli qui fut un bolcho de la pire espèce. Il paraît qu’il fut aussi un « grand acteur » et que ceci ferait oublier cela. Un « grand acteur » ? Braillard, caricatural, outrancier. Je trouve même – et La Grande Bouffe en est l’exemple […]

Alain Sanders

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.