Québec : la réouverture des églises n’est pas prioritaire

De notre correspondant au Québec. – Le déconfinement va bon train au Québec avec de nouvelles levées d’interdiction annoncées à chaque jour. Le déconfinement est graduel et suit un plan préétabli, à l’instar du confinement énoncé étape par étape par François Legault en mars. Sont désormais ouverts les commerces, les usines, les bibliothèques et autres.

Mais voilà, les catholiques apprécieront sûrement faire partie du plan Legault : en effet, la réouverture des églises et lieux de culte fait partie du programme. Mais, ce qu’ils apprécieront moins, est de savoir que cette réouverture ne sera fera pas dans les six premières phases (nous en sommes à la quatrième présentement), mais dans une « phase ultérieure », qui n’est toujours pas prévue au calendrier.

La réouverture des églises se fera, si on se fie au plan officiel, en même temps que celle des bars, des croisières, des équipes sportives professionnelles et des grands rassemblements. Bref, ce n’est pas une priorité, c’est plutôt considéré comme un simple divertissement parmi tant d’autres. Ceux qui attendaient la réouverture des églises devront continuer à patienter, les sports d’équipe extérieurs et les restaurants passent avant! Il faudra trouver la rédemption avec le ballon rond ou dans un bol de soupe.

Pour les fidèles, c’est plus que révoltant. L’abbé Daniel Couture, supérieur du district du Canada de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, avait parlé en mars de la messe comme étant un service essentiel. Pour François Legault, c’est plutôt une façon de meubler son dimanche matin, tout comme on va au cinéma ou bar le samedi soir.

Toujours est-il que beaucoup de fabriques auront de la difficulté au sortir de cette crise. Privées des quêtes qui permettent d’entretenir et de chauffer les églises qu’elles portent à bout de bras, les fabriques devront faire face à des problèmes financiers majeurs avant la fin de l’année fiscale. Cela entrainera probablement de nouvelles fermetures d’églises, accélérant ainsi un processus amorcé depuis quelques années déjà.

Remi Tremblay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.