Connexion
S'abonner

Les Tchétchènes avaient mis en garde la police

Guerre arabo-tchétchène à Dijon Bernard Schmeltz, préfet de Bourgogne-Franche-Comté, a beau se défendre depuis lundi soir de tout laxisme et marteler que sa stratégie de non-intervention face aux expéditions punitives tchétchènes de Dijon était « la seule stratégie praticable », la quasi-passivité observée par nos forces de l’ordre durant les premiers jours de cette véritable guerre ethnique, [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

Aucun commentaire

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !