Connexion
S'abonner

Montréal : les “antiracistes” contre une figure du nationalisme québécois

De notre correspondant au Québec. – Le vivre-ensemble et la nouvelle morale antiraciste souhaitent comme toute bonne révolution faire table rase du passé, jugé non conforme aux idéaux aujourd’hui professés. Dans cette lutte contre l’histoire, on a vu le déboulonnage de statues comme celles de Theodore Roosevelt, Winston Churchill et Georges Washington dans le monde anglo-saxon.

Et voilà que cette mode qui frappe les pays anglophones tente de s’imposer au Québec, promue sans surprise par les médias anglophones de la Belle Province.

La première cible des révisionnistes est la station de métro Lionel Groulx à Montréal. Une pétition, qui connaît une certaine popularité grâce aux publicités des médias anglais du Québec, exige que la station change de nom pour celui d’Oscar Peterson, un joueur de jazz noir de la métropole québécoise.

CTV News a précisé les griefs entretenus contre Groulx : c’était « un prêtre catholique » et « un nationaliste québécois ». Voilà un dossier suffisant aux yeux des censeurs anglais pour débaptiser la station.

Il faut seulement espérer que les Québécois ne se laisseront pas duper par cette nouvelle mode venue du sud.

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Commentaires

2 commentaires

Votre commentaire sera affiché une fois validé par le modérateur

Montréal : les “antiracistes” contre une figure du nationalisme québécois – Résistances et Libertés - 24 juin 2020

[…] article Montréal : les “antiracistes” contre une figure du nationalisme québécois est apparu en premier sur […]

nicolle - 27 juin 2020

Horreur et stupéfaction ! Le croisement des lignes forme une svastika ! Si c'est pas lui, si c'est pas vous, qui c'est qu'a fait l’ coup ? (comme écrivait Ferdine). Des architectes suprématisses blancs, des creuseurs de noirs tunnels, néonazistes. Le vers était dans le fruit et la ruse finaude, sous l'égide de Lionel-Groulx ! Fatalitas (comme on disait dans le feuilleton Chéri Bibi, adapté à la la télévision par ADG). Les blancs sont partout.

Laisser un commentaire

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !