Trump est cerné par les traîtres

De notre correspondant permanent aux Etats-Unis. – « Incohérent, imprévisible, incompétent. » Trois gracieusetés – parmi beaucoup d’autres – dont John Bolton affuble sans scrupule ni pudeur, dans un livre qui vient de paraître, le président des Etats-Unis. Durant dix-huit mois, en 2018 et 2019, Bolton, 71 ans, a vécu presque quotidiennement dans le sillage de Trump, dont il était le […]

Christian Daisug

Pour poursuivre la lecture :


3 commentaires sur “Trump est cerné par les traîtres

  1. Trump a été élu sur un programme de sauvetage du projet américain des Pères Fondateurs : celui des hommes libres. Il avait annoncé son programme de longue date et le peuple des Républicain s’y est reconnu.

    Il n’en est pas de même des politiciens vendus aux forces mondialistes qui ont tenu en laisse les Administrations Bush Clinton et Obama ! Le ” marécage ” était et est donc plein de crocodiles autour de Trump et de ses partisans. Les attaques INCESSANTES contre Donald Trump et ses proches ont montré la violence des Démocrates, Obama et son réseau en tête : Flynn, Stone ont subi leurs effroyables coups montés .

    Trump a tout déjoué mais il n’a peut être pas eu le flair pour détecter les meilleurs et les plus honnêtes pouvant constituer son gouvernement. On imagine qu’un homme ayant un tel pays sur les épaules et devant prendre des dizaines de décisions chaque jour ait pu faire confiance. Bolton est certainement de la pire espèce, mais Lindsay ne vaut pas mieux qui a fait semblant de faire le travail et traîner les pieds et maintenant se joint aux critiques co tre son président … Ryan a certainement été le type même du traître bien dissimulé.

    Trump a joué le jeu démocratique américain.
    Il a fait un travail assez fantastique mais 4 ans sont trop court évidemment pour redresser des décennies de mises en coupe du pays par les Démocrates et les RINOs ( les traîtres parmi les élus Républicains ). Reconstituer un parti Républicain digne de ce nom ne peut de faire que de 2 ans en 2 ans et à l’heure du 21ème siècle un mandat présidentiel de 4 ans est court pour revivifier ce parti Républicain, et gagner des électeurs parmi le peuple endoctriné au marxisme par les écoles publiques. ( et même privées parfois ) qui vote Démocrate.

    Les partisans de Trump se heurtent toujours et encore, à de très grandes manoeuvres des Démocrates, dont les chefs sont les pantins des grands financiers mondialistes. Évidemment l’épidémie a porté atteinte à l’exécutif et les Démocrates veulent en profiter pour créer du chômage, pour encourager des manifestations chaotiques, et gêner les rallyes Républicains.

    Trump et ses équipiers savent tout celà et ils sont maintenant nombreux autour de lui qui produisent autant de bon travail que des déclarations qui fracassent les Démocrates. Trump doit aussi savoir qu’il lui faudra des actions fortes de la part de son Administration, autant qu’une campagne électorale sans concession, pour conforter l’ardeur électorale du peuple Républicain.

    Trump a aussi des atouts : il peut compter sur le peuple des Républicains comme le peuple tout entier peut compter sur Trump. Et les Noirs et les Latinos ne s’y trompent pas ! Et les dossiers juridiques vont enfin sortir qui vont accabler Obama et sa clique : Comey, Strozk, Rice et les autres dans le Russia Gate.

    C’est il me semble une période très difficile que passent les Américains et leur régime de démocratie. Peut être une présidence charnière ?
    Wait and see.

  2. Plus inquiétant que cette attaque de Bolton est le comportement de la Cour Suprême qui vient de prendre des décisions qui ne reposent plus sur le respect de la Règle du Droit, chère au projet des Pères Fondateurs, mais de positions idéologiques carrément révolutionnaires.

    Peut on parler de traitres au sein de la Cour Suprême ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.