Michel Aoun sur le fil du rasoir

De notre correspondant au Liban. – Premier signe d’un ébranlement majeur du mandat Aoun, 43 personnalités maronites issues de la société politique, économique, judiciaire, académique et civile, du monde des affaires, des lettres et du journalisme ont publié il y a deux semaines un manifeste réclamant la démission du chef de l’Etat. Le texte est sans appel : […]

Sophie Akl Chedid

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.