La chronique de Julien Langella : vive le peuple, vive la dictature !

Des roitelets qui abdiquent eux-mêmes leur couronne : un Français sur deux est abstentionniste, un Français sur deux ne croit pas en la démocratie. Le suffrage universel, c’est le triomphe de l’indifférence : le système repose tout entier sur l’acceptation préalable de ce qui sortira des urnes, peu importe l’animal. Le suffrage universel, dénonce Primo de Rivera, […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “La chronique de Julien Langella : vive le peuple, vive la dictature !

  1. Cela c’est pour le diagnostic … Nous le connaissons tous ici. enfin presque tous. Depuis Jean Bodin, avec son traité des ” six principes de la république ” nous savons aussi que la monarchie, et pas la démocratie, est le meilleur régime pour faire régner la souveraineté.

    Alors n’est il pas temps de constituer une convention, une vraie, réunissant de vrais chrétiens, de vrais libéraux ( F. Bastiat ) et de vrais monarchistes ( de monarchie absolue et non constitutionnelle ) pour préparer la relève du pays après le désastre ? D’ailleurs le désastre est déjà là.

    Charles X y réussit pleinement en 1815 ! Il fit seulement, hélas, l’erreur de laisser à une chambre le droit de critique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.