Exit les pires boulets. Mais entrée de sectaires

Gouvernement Castex Dans un remaniement ministériel, il y a les bonnes et les mauvaises nouvelles. Ici, les bonnes nouvelles concernent les sortants : nous voilà enfin débarrassés de quelques calamités ministérielles. Sibeth Ndiaye, par exemple : non seulement elle n’avait pas le niveau mais elle accumulait bourdes et grossièretés. Comment Edouard Philippe a-t-il pu conserver aussi longtemps […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :

Je m'inscris à la newsletter de Présent
ou bien


2 commentaires sur “Exit les pires boulets. Mais entrée de sectaires

  1. Avec un nouveau 1er ministre haut fonctionnaire anonyme, et quelques nouveaux ministres qui n’augurent rien de bon, rien ne changera sinon en pire. Le drame pour les Francs est que les “ hauts “ fonctionnaires sont devenus extraordinairement puissants, et qu’ils naviguent de concert avec l’état profond. Les dirigeants apatrides du Nouvel ordre mondial dirigent le tout, ils choisissent les dirigeants qui comptent. La France est maitenant dans un état avancé de tyrannie. Dans cet étatisme avec des millions de fonctionnaires, les révolutionnaires font leurs nids : après Taubira voici Dupond-Moretti …

    Après 60 ans de montée en puissance, l’étatisme tyrannique a enchainé tous les domaines de la vie, et si les gens ne meurent pas dans des camps ils meurent des interdits de cet étatisme, de ses lois liberticides, ses sanctions pénales, ses impôts et charges sociales. Tout cela a détruit le royal pays, et tue réellement.

    C’est l’utopie démocratique qui a conduit à cet étatisme tyrannique, quasiment communiste, et nous a mis dans un monde orwellien où la discussion et la contestation sont désormais impossibles.

    Déjà Jean Bodin dans son traité des ” Six principes de la république ” avait démontré, au 17ème siècle, que la démocratie ne permet pas à une nation d’assurer la liberté et la souveraineté. Et aujourd’hui la preuve est faite.

    La Révolution, régicide, avai commencé par détruire la religion,et le mode de production qui était libéral : les lois Le Chapelier interdirent la libre auto-organisation des forces économiques mise en place par la monarchie.
    Les Francs-maçons formés dans les loges continuèrent la destruction du royal pays, puis vinrent les hauts fonctionnaires ( formés par milliers à l’Ena et rodés à la Cour des comptes ) ayant une vie dorée devant eux pour asservir les Francs : ils ont tous les pouvoirs, anonymement et sans mandats !

    Pour mettre à bas ces tyrannies, ce qui est vital, il faut revenir aux régimes de monarchie et de libéralisme ( à la française selon Frédéric Bastiat. ). Revenir à cet état initial, en regénérant les unes après les autres : la spiritualité – entendons Soljenitzine – , la souveraineté du roi et son peuple, la liberté sociale et économique du tiers-état.

    Evidemment ce ne sera pas un copié-collé de la France chrétienne et monarchiste de Louis XIV à Louis XVI. Mais les principes sont immuables. Et Charles X montra en 1815 qu’il est possible de sortir la France du chaos ; sa seule erreur fut de laisser à une chambre la possibilité de critiquer.

  2. Bonsoir.
    Effectivement, Dupond Moretti est probablement là pour mettre en place les conditions de la ré élection de Macron.
    Mais pas que,
    Il y a un paquet de casseroles a enterrer, après la gestion du virus chinois 19, et les plaintes qui vont en découler.
    Les revendications des français de toutes classes, empêchées par le confinement reviennent, nul doute que ce Grand Républicain saura parer, avec l’aide du nouveau ministre de l’intérieur à la colère des masses et écrire les justifications nécessaires à la répression.
    D’autres affaires sont pendantes, concernant des poids lourds de la politique, Sarkozy, bien sûr, mais il n’est pas le seul.
    Et l’on a vu comment le président a su utiliser le parquet national financier pour écarter le seul candidat qui l’aurait battu.
    De plus en plus, la macronie se rapproche du jacobinisme originel, celà n’augure rien de bon pour la liberté des français, des patriotes ou des chrétiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.