La sainte colère du patriarche maronite

De notre correspondant au Liban. – Face au désastre, le patriarche maronite Bechara Raï monte au créneau et ses deux dernières homélies dominicales constituent de véritables charges contre l’incurie des autorités. Il a vigoureusement appelé à la neutralité du Liban et adjuré le président de la République de « briser le siège imposé à la libre décision […]

Sophie Akl Chedid

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.