Un accord « historique » pour quoi faire ?

C’est à un véritable concert de louanges que se sont livrés les médias officiels, mardi 21 juillet, après l’accord sur le plan de relance européen signé à Bruxelles par les 27 Etats membres de l’UE. Un concert encore accentué après la présentation du plan par Macron, retransmise sur TF1, depuis l’Elysée. Un accord « arraché » après « d’intenses […]

Paul Vermeulen

Pour poursuivre la lecture :


5 commentaires sur “Un accord « historique » pour quoi faire ?

  1. 1/ C’est effectivement l’amorçage D’UNE POMPE A FRIC HISTOIRQUE
    2/C’est vraiment l’abdication de toute souveraineté des états dans les mains de la bureaucratie de Bruxelles qui “redistribuera” . C’est sans doute ce que Macron appelle la “souveraineté européenne”
    3/ C’est une machine à broyer les nations, car ce sont lesETATSS qui contribueront ,mais les REGIONS (ou les landers) qui recevront
    4/ Et naturellement les économies réalisées par amputation des prétentions initiales de `Macron et Merkel ont été prises. ….. sur le domaine de la santé, pas sur l'”écologie” Il ne faut pas déplaire aux lobbys
    5/ Et pour les recettes ce seront des taxes. ….. que l’on paiera, répercutées sur le consommateur.
    Mais, comme cela les impôts n’augmenteront pas, seuls les prélèvements augmenteront. !!!!!
    C’est très astucieux et j’ai bien peur que les citoyens lambda ne comprennent pas dans quel piège nous sommes entraînés !

  2. Les gros médias sont aux ordres de Macron. En réalité, les français vont payer le double qu’ils recevront. Qui pairera? Nos impôts. Les français vont voir leur fiscalité sensiblement aggravée. La grande gagnante sera la Chine et la grande perdante sera la France

  3. Oui des dettes et toujours plus. non seulement pour payer des actions qui détruisent le pays, mais aussi. parce qu’un pay ruiné est asservi : c’est le deuxième objectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.