Union européenne : un nouvel instrument contre les États

De notre correspondant permanent à Varsovie. – Les conclusions adoptées le 21 juillet par le Conseil européen ne se contentent pas d’introduire pour la première fois une dette commune en ouvrant la porte à de possibles futures taxes européennes. Pour la première fois, il est établi un lien entre le respect de l’état de droit et des […]

Olivier Bault

Pour poursuivre la lecture :


3 commentaires sur “Union européenne : un nouvel instrument contre les États

  1. Quelle décadence! L’Europe de Charlemagne avait un ciment commun, la chrétienté, était dirigée par la France. Charlemagne était indépendant, avait un héritage à transmettre. Charlemagne était le petit-fils de Charles Martel qui a arrêté les arabes à Poitiers. Charlemagne a libéré les territoires pontificaux des arabes, a apporté à son empire la Saxe, la Bavière, la Lombardie, aimait son empire, a nommé par le pape empereur de l’Occident et le pape a dit publiquement que la France est la fille aînée de l’Eglise. Louis XIV était indépendant, avait un héritage à transmettre aux Bourbons, aimait la France, avec Mazarin, a refait de la France la 1re puissance mondiale, a fait le traité de Westphalie qui aurait empêché, si il n’y aurait pas eu la Révolution, Napoléon 1er, Napoléon III, toute unité de l’ Allemagne, a officialisé la division des pays germaniques en 351 états indépendants, fait de la France officiellement la protectrice des faibles contre les forts, a fait que la France avait un représentant à la diète de Francfort, Louis XIV qui a apporté à la France la Louisiane, l’Île Maurice, l’Île Sainte-Lucie, Mariembourg, Philippeville, le Nord de la France, la principauté de Sedan, l’Artois, le Hainaut, l’Alsace, Landau, Sarrelouis, la Franche-Comté, le Roussillon
    Macron adoubé par Obama, Merkel, élu avec l’argent du CRF, de la finance internationale apatride, sans mémoire, sans morale, trahissant la France au profit de s barbaresques, de pots-de-vin pour Alsthom, vassalisant de plus en plus la France au CRF, à la finance internationale, à l’Allemagne, laissant les barbaresques coloniser la France, dépendant de la finance internationale, n’aimant pas la France, les fondateurs de l’Europe, Monnet, Schuman e t Giscard payés par la CIA, une Europe dirigée par l’Allemagne, la finance internationale, le CRF, sans ciment, ne reposant que sur du s able, sans âme, matérarialiste, é rasant les faibles

  2. Il faut effectivement revenir à la monarchie selon Louis XIV. Rien d’immpossible puisque près de 20 % de Français déclarent souhaiter le retour du Roi.

  3. En plus, de la part de l’UE, vis-à-vis de la Hongrie, la Pologne, dictature, vol, malhonêtteté, de plus, UE agissant contre les pays européens, leur culture, leur sécurité, leur santé, leurs finances. Alors que l’Angleterre, avec Churchill, a laissé à Yalta, Téhéran, Staline imposer la dictature communiste à l’Europe de l’Est, que cette même Europe a été aphone quand les soviétiques ont installé d ans leur satellite de RDA le mur de Berlin, quand les soviétiques, avec leurs tanks ont mâté les révoltes hongroises à Budapest, tchèques à Prague, défendent d’anciens juges qui à l’époque de la satellisation soviétique, en Pologne, ont condamné des innocents en prison, en faux hôpital psychiatrique, en camps de concentration, laissent impunément l’extrême gauche associé au pouvoir en Espagne, les socialistes de Sanchez éborgner de s nationalistes de Vox en Espagne, que la France, avec Mitterrand, Fabius a reçu à Paris le valet des russes, le bourreau de s polonais, le général Jaruzelski, que la France a participé aux JO d évalués de Moscou, que la France, l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas ont participé aux JO dévalués de Pékin, que l’Allemagne, la France réduisent sensiblement, gravement les libertés de leurs pays, ces pays, a lors que la Hongrie, la Pologne participent au budget européen, veulent conditionner l’aide de l’UE à “l’état d e droit”, à l’accueil aux migrants alors qu’Orban, Morawiecki ne touchent pas aux libertés hongroises, polonaises, alors qu’il n’y a eu aucune victime du terrorisme islamique en Hongrie, Pologne, que le taux de chômage, en 2019, n’était que de 3,4% en Hongrie, 3,9% en Pologne, que la Pologne est le pays européen qui redresse le plus vite son économie, que le nombre de morts du au coronavirus, sur 100 000 habitants n’a été que de 5,47 en Hongrie, 2,9 en Pologne alors que 36 allemands ont été tués tués par les terroristes islamiques depuis 2015 en Allemagne, 300 français, depuis 2015, ont été tués en France par les terroristes islamiques, que le taux de chômage, en France, en 2019, a été de 8,1%, que le nombre de morts du au coronavirus, pour 100 000 habitants a été de 10,71 en Allemagne, 43 en France, 54 en Italie, 55 en Espagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.