La cathédrale de Cordoue livrée aux musulmans ?

Jusqu’ici inconnu du grand public, Sultan III bin Muhammad Al-Qasimi a créé l’émoi sur les réseaux sociaux et dans les milieux catholiques. Lors d’une interview télévisée, le pétromonarque de Sharjah a demandé à l’Espagne qu’elle veuille bien restituer aux musulmans ce qui fut autrefois le joyau du califat omeyyade : la mosquée de Cordoue devenue cathédrale au début de la Reconquista. Une demande qui s’inscrit dans les pas du président turc Recep Tayyip Erdogan. Ce dernier a récemment rendu son statut de lieu saint de l’islam à la basilique Sainte-Sophie en dépit des protestations internationales.

Il règne depuis 1972 sur l’émirat de Sharjah, une pétromonarchie de 650 000 habitants, membre de la fédération des Emirats arabes unis (EAU) et située dans le golfe Arabique. Bien que Sultan bin Muhammad Al-Qasimi ait fait ses études en Europe, le souverain n’en reste pas moins très conservateur. Dans l’émirat, que vous veniez du Vieux Continent ou que vous soyez nés ici, l’interdiction de consommer de l’alcool est la même pour tout le monde. Dans cet Etat largement influencé par son voisin saoudien qui l’a réduit politiquement à l’état de satrapie, femmes et fillettes sont priées de porter l’abaya, ce vêtement à mi-chemin entre le tchador et la burqa. Ce 16 juillet, l’émir a accordé une interview à une chaîne de télévision locale. « C’est un cadeau pour ceux qui ne le méritent pas, car c’est la propriété des musulmans », a déclaré Sultan bin Muhammad Al-Qasimi. Dans la ligne de mire du royal bédouin, la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption, autrefois mosquée de Cordoue, capitale du défunt califat omeyyade d’Espagne, dont il réclame qu’elle soit réattribuée aux musulmans.

Une déclaration qui n’a pas manqué d’indigner le parti Vox et d’étonner le ministre de la Culture des Emirats arabes unis. « Les monuments culturels de l’humanité doivent être préservés pour leur valeur et leur fonction, et ne doivent pas être utilisés à mauvais escient ni modifiés à des fins personnelles », a déclaré publiquement Noura Al Kaabi, se désolidarisant des propos du souverain, tandis que du côté de Santiago Abascal, on levait l’oriflamme de la croisade sur les réseaux sociaux. « Après avoir transformé Sainte-Sophie en mosquée, ils exigent maintenant la cathédrale de Cordoue. Défendons notre culture et nos symboles contre ceux qui veulent y mettre fin », a déclaré le tonitruant député et leader de Vox qui n’a pas hésité pas à publier un dessin controversé sur son compte Twitter. Une allusion à peine voilée au roi Ferdinand III d’Aragon chassant les Omeyyades de Cordoue, en 1236.

Ce n’est pas la première fois que les musulmans exigent qu’on leur restitue la mosquée de Cordoue afin de pouvoir y prier. Associations hispano-musulmanes aidées par la gauche locale tentent depuis des décennies de faire fléchir le gouvernement et le Vatican. En vain. Et si Sultan bin Muhammad Al-Qasimi a reçu le soutien discret de la Turquie, sa demande a toutefois peu de chances d’aboutir dans un pays où ne badine pas avec le patrimoine chrétien. •

Jean-Louis Leroy

3 commentaires sur “La cathédrale de Cordoue livrée aux musulmans ?

  1. Tout s’enchaîne. Sanchez salit mensongèrement un très grand serviteur de l’Espagne, le général Franco, veut, en les traitant d’iniquité alors que l’iniquité, la honte sont pour Sanchez, alors que le général Franco a sauvé l’indépendance de l’Espagne, a rétabli la monarchie en Espagne, ce régime qui a fait l’unité de l’Espagne, qui a libéré l’Espagne des maures, des musulmans et le pape François a la honte de livrer à Sanchez celui qui a sauvé le catholicisme en Espagne, qui a arrêté le massacre d es catholiques en Espagne e t l’Union Européenne, le pape Français n’ont pas réagi quand Erdogan a transformé Sainte-Sophie en mosquée e t maintenant cela continue!

  2. Tous les musulmans furent chassés d’Espagne après des siècles de résistance catholique puis la Reconquista, et leur bâtiment religieux, qui fut une église catholique, basilique, avant d’être transformée en mosquée, redevint une église, cathédrale.

    Comment sont ils revenus en Espagne et qui les a autorisé à entrer dans la cathédrale ? Boris Vian chantait : ” y’a quelque chose qui tourne pas rond “

  3. Il faudrait aussi rappeler qu’à cet emplacement se trouvait, lorsque les musulmans ont débarqué en Espagne une cathédrale et que, eux, l’ont rasé intégralement pour établir leur mosquée. La cathédrales est donc à sa place primitive, usurpée par les musulmans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.