Cauchemar bancaire pour les Libanais

De notre correspondant au Liban. – Les autorités libanaises refusent depuis près d’un an de présenter devant le Parlement une loi en bonne et due forme pour encadrer le contrôle sauvage des capitaux, qui sévit au pays des Cèdres, livrant de ce fait les déposants libanais pieds et poings liés à la jungle des décisions arbitraires […]

Sophie Akl Chedid

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.