Frichti donne la priorité à l’embauche de clandestins

L’aventure entrepreneuriale des deux fondateurs de la start-up Frichti, Quentin Vacher et son épouse Julia Bijaoui, avait tout d’une réussite exemplaire. Une véritable success story, comme on dit si l’on veut paraître à peu près branché. Créée en 2015, leur entreprise de livraison de repas en entreprise et à domicile avait réussi à s’attirer les bonnes […]

Arnaud Raffard de Brienne

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.