Pologne – La Commission européenne contre les défenseurs de la famille

De notre correspondant permanent à Varsovie. – C’est Helena Dalli, commissaire européen à l’Egalité, qui l’a annoncé, triomphante, sur son compte Twitter le 28 juillet : « Les valeurs européennes et les droits fondamentaux doivent être respectés par les Etats membres et les autorités nationales. C’est pourquoi six demandes de jumelage de communes impliquant des autorités polonaises ayant adopté […]

Olivier Bault

Pour poursuivre la lecture :


2 commentaires sur “Pologne – La Commission européenne contre les défenseurs de la famille

  1. J’ajoute à cette excellente analyse quelques précisions sur la situation présente à Malte. On est hélas loin de celle qu’avaient trouvée les participants au voyage de “Présent” il y a de cela un certain nombre d’années. Madame Dalli est assez représentative de son Parti le “Labour”, qui creuse de plus en plus l’écart avec son adversaire conservateur, par le fait de l’adjonction d’une “société civile” vérolée par “l’esprit du siècle” véhiculé par l’internet et les réseaux sociaux mondialistes libertaires, et par la soumission d’une notable part de la société maltaise à cette “Europe” fournisseur de fonds et de touristes en masse,. D’ailleurs, les “conservateurs” qui gardent le nom de “Parti Nationaliste” tout en l’ayant vidé de sa substance, sont atteints du même mal, et sombrent en ce moment en de pitoyables querelles internes. Mais, la grande désertion, c’est la perte d’énergie de l’église catholique qui l’explique, qui ne réussit pas à enrayer celle des pratiquants, et dont la hiérarchie semble se satisfaire de la grande proximité avec le Pape François.
    Dans les siècles passés, Malte, par ses défenses comme par sa Foi, avait résisté aux envahisseurs. Le coronavirus moral s’est joué de ses murailles, devenues un décor de Disney Land.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.