La propagande pour l’immigration de masse se poursuit au Québec

Malgré les pertes d’emploi majeures liées au confinement, les divers paliers de gouvernement ne désirent pas baisser les taux d’immigration, une décision d’abord et avant tout idéologique. Et pour faire avaler la pilule aux citoyens, qui peinent à comprendre pourquoi l’immigration de masse continue, on a dû changer le narratif. Ainsi, après des années de discours voulant que les immigrants viennent pallier à la « pénurie de main d’œuvre », fumeuse théorie issue des cerveaux du grand patronat, on affirme aujourd’hui que sans immigration, on aura droit à un ralentissement de l’économie, voire une crise.

Le fait est que nous faisons déjà face à une crise économique, avec 10% des emplois au Québec sacrifiés à cause de la pandémie et un gouvernement dont le taux d’endettement est inégalé dans l’histoire. Mais, selon la Banque Royale du Canada, qui fait depuis des années dans la promotion de l’immigration, si l’on baisse les taux, ce sera pire.

L’immigration seule peut nous sauver.

Selon l’économiste principal de la Banque royale du Canada Andrew Agopsowicz « le Canada mise sur l’arrivée au pays de nombreuses personnes pour alimenter la croissance. (…) Il est vraiment important de s’assurer que cette stratégie est claire et que nous affichons toujours cette ouverture afin de montrer que nous désirons que des gens de partout dans le monde viennent ici.»

Bref, le chômage atteint des records, quoique grâce aux mesures gouvernementales, les chiffres ne le démontrent pas encore, et c’est l’immigration qui viendra relancer l’économie.

Étonnant qu’on n’ait pas encore annoncer que cette panacée universelle que représente l’immigration de masse puisse guérir le covid. Mais ce n’est probablement qu’une question de temps!

Remi Tremblay

5 commentaires sur “La propagande pour l’immigration de masse se poursuit au Québec

  1. En France nous avons eu cette apologie de l’immigration depuis les années Giscard, avec notamment un livre d’un de ses ministres ( Stoleru je crois me souvenir ) : ” L’immigration une chance pour la France ” qui fit date.

    Il serait temps que les peuples occidentaux puissent comprendre qu’il s’agit d’une stratégie du CFR – Council or foreign relations américain qui succéda au Royal institute or foreign affairs anglais, pour détruire la structure des peuples des grands pays chrétiens et donc la civilisation chrétienne. D’où toutes leurs alliances avec les islamistes ( Moyen-Orient : Quatar, Arabie … ) et les communistes ( Chine RPC, Vietnam … ) !

    Car il s’agit du complot mondialiste dénoncé par Jacques Bordiot ( et d’ historiens contemporains aux Usa ) et si on ne le voit pas clairement, on ne pourra pas le combattre. Seulement se défendre aux marges, ici et là.

    La stratégie des grands banquiers est donc ” claire “, les arguments de la pénurie de main d’oeuvre et de la baisse de la croissance sont évidemment du pipeau auxquels personne de censé et de bien informé ne croit :

    Le prix Nobel d’Économie français, le professeur Allais démontra aussi, sur un plan strictement économique, deux tactiques mondialistes :

    – le recours aux banques privées pour financer les éventuels déficits budgétaires ( depuis 1973 en France ) qui appauvrirait les nations,

    – et l’ouverture massive des frontières économiques aux produits fabriqués dans des pays pauvres ( OMC / Chine, Vietnam … ) qui causerait un chômage massif.

    Evidemnent ces géants : Bordiot, Allais, et d’autres ne sont pas invoqués par les dirigeants du système mondialiste et ne font pas la une des médias dominants, mais les patriotes leur donnent ils une juste place ?

    Il faudrait proposer de lire le livre de Bordiot : ” Une main cachée dirige ” ( disponible au Trident ) et les ouvrages du pr. Allais. En plus, pour les Québécois comme pour les Francs, ils sont écrits en langue française 😉

  2. Bonjour,
    Merci de ce commentaire des plus étoffé et de la suggestion de lecture, j’ai lu un peu sur Bordiot dans Lectures françaises, mais je n’ai pas encore lu “Une main cachée dirige”. Je l’ajoute donc à ma liste pour parfaire mes connaissances sur le mondialisme.

  3. Merci Rémi Tremblay.
    Québec et Canada, et France même combat. Le cas, tragique, de la France est l’exemple à éviter mais tous les peuples chrétiens sont visés par le CFR américain, ( y compris aux Usa comme on le voit de nos yeux actuellement !!! )

    Voir l’article et les commentaires dans ce Présent :
    ” lynchage-daugustin-un-francais-debout “

  4. Enfi ! … une revue US patriotique – et qui ne peut être calomniée de complotisme – consacre un article au CFR et ses tentacules :

    https://www.thenewamerican.com/print-magazine/item/27866-deep-state-behind-the-deep-state-cfr-trilaterals-bilderbergs

    On y apprend notamment que non seulement l’État américain profond mais également l’Administration sous Trump sont infectés de membres du CFR, de la Trilaeral et du Bilderberg.

    C’est un article tiré d’une étude très documentée de la John Birch Society ( ” Deep State ” disponible au prix de 1,95 $ ) qui vous intéressera d’autant que le Canada et le Québec sont évidemment touchés aussi au coeur par leurs actions ( cf. l’ immigration ) comme tous les pays du monde. Et il y a de nombreux liens vers des articles complémentaires. Bref c’est là une publication majeure de la conservatrice Société John Birch, chapeau !

    Le chemin pour s’en sortir est présenté.

    J’attend avec impatience une telle étude dans Présent… Une traduction par vos soins, avec l’autorisation de thenewamerican ou la JBS est elle envisageable ? Et/ou de vos articles relatant leur pénétration au Canada dans le cadre de leur projet de gouvernement mondial au Canada etc. Le sujet mérite bien sûr un numéro spécial : à voir avec vos collègues à Paris.

  5. P.S.
    La lutte contre ces forces maudites passant par la divulgation la plus large possible de leurs projets et de leurs moyens ( comme l’article le mentionne ) j’ai du mal à comprendre que la JBS ne traduise pas ses travaux en de nombreuses langues. Comme le fait la revue ( internet et papier ) anticommuniste Theepochtimes, par exemple. Sans doute un travers des Américains de trop croire en leurs institutions ?

    Or ni Trump – petit David face à Goliath – ni même un Congrès anti CFR ne pourraient seuls détruire ce réseau mondial. Il faudrait évidemment diffuser ces études de façon mondiale, pour que d’autres protagonnistes se révèlent, écrivent, et agissent partout dans le monde afin de pouvoir y rétablir les souverainetés nationales, seules solutions pour démolir ce complot diabolique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.