États-Unis, une statue de Louis XVI déboulonnée

À mesure que les semaines passent, les statues représentant l’histoire américaine continuent d’être retirées aux quatre coins de l’Amérique. Cette épuration mémorielle ne semble pas connaître de limites et les nouveaux censeurs ne cessent d’étendre leurs critères : dernière statue en date à être retirée, celle de Louis XVI, qui était présente à Louisville au Kentucky, près du Jefferson Square Park. Après avoir subi le vandalisme d’extrémistes ignares, la ville a décidé que cette statue n’était plus assez solide et représentait désormais un risque pour la sécurité.

Ce reniement est une véritable honte pour cette ville fondée en 1778, dont le nom même représente un hommage au souverain qui serait quelques années plus tard victime des révolutionnaires. On avait rendu cet hommage au roi pour remercier celui-ci d’avoir dépêché des troupes pour soutenir les forces de George Washington pendant la guerre d’Indépendance.

Pourquoi avoir vandalisé cette statue? Par haine de l’histoire ou encore parce que la révolution actuelle souhaite faire table rase du passé pour établir sa nouvelle utopie.

Remi Tremblay

2 commentaires sur “États-Unis, une statue de Louis XVI déboulonnée

  1. Déboulonner ce roi martyr, victime deux fois d’atteintes a son image. Louis xi était le rouquin créa les assurances sociales pour les marins pêcheurs et fitbeaucoup pour le peuple. Les assurances que Louis xi mit en routedevinrent en 1944, la CPAM ou sécurité sociale.

  2. ” Par haine de l’histoire ou encore parce que la révolution actuelle souhaite faire table rase du passé pour établir sa nouvelle utopie. ”

    Cher Rémi Tremblay vous avez 1.000 fois raison … c’est exactement cela : faire table rase du passé pour créer un homme nouveau dans un monde UTOPIQUE. Pour cela il faut, pour les utopistes, annuler la culture, la religion, et tout ce qui a fait la civilisation européenne, comme la royauté française symbolisée par cette statut de LOUIS XVI.
    Il y eut aussi une guillotine à Washington pour décapiter une effigie du président Trump…

    Marxistes, néo marxistes comme Marcuse, islamistes, pseudo écologistes, indigénistes racisés anti-blancs, immigrationistes, mais aussi avorteurs, euthanasistes, LGBT, pédophiles, transhumanistes, etc. se retrouvent donc tous aujourd’hui dans ce ” mouvement intersectionnel ” qui créé en ce moment du chaos aux Etats-Unis ( et aussi en Europe ). ” Cancel cultur ” est leur cri de ralliement aux USA, tout comme ACAB et ” Kill the cops “…

    On peut penser que les Etats-Unis sont comme souvent en avance sur des pays européens, mais c’est le contraire car le mal a frappé en Europe et dans d’autres continents bien avant de frapper aux USA. La Terreur de 1793 en premier, ensuite la terreur rouge des Bolchéviques, le Lao Gaï et la révolution culturelle chinoise, le Kamouchea laotien c’était déjà cela !

    L’ exemple chinois montre que le risque est grand pour les pays issus de la civilisation des” blancs ” de basculer aussi dans l’horreur post-utopique.

    Et alors que les Américains résistent massivement et très vigoureusement, les Français ont hélas arrêté de résister depuis longemps au fil des coups des républiques anti chrétiennes, franc-maçonnes et maintenant mondialistes qui se sont acharnées sur les Français depuis 1793. Le bourrage de crâne est tel, et vient de si loin, que les Français ne s’en rendent plus compte et subissent en silence – et pire soutiennent cette utopie et ses lois criminelles – , mis à part quelques îlots de résistance.

    Je dis quelques îlots de résistance seulement en France, car ceux qui vitupèrent à juste titre contre l’Euro, contre Bruxelles, l’immigration etc. ne se rendent pas tous compte – loin de là – de l’extrême gravité de notre situation, et aucun, aucun mouvement politique français ne reprend tous les maux qui nous assassinent.

    Vu des USA qu’en pensez vous ? Ou si vous préférez qu’en pensent.les grands historiens, analystes, chroniqueurs américains ? Je sais qu’ils sont beaucoup plus nombreux aux USA qu’en France. D’où l’intérêt, et ce n’est pas le moindre, du journal Présent de s’élever au dessus de l’actualité.

    Bravo pour votre commentaire.. Il y a là matière à un numéro special tellement l’utopie est au centre du désastre qui menace l’humanité entière et particulièrement le monde civilisé ” blanc” . Faire l’état des lieux, distinguer les maux, leurs origines, évaluer les désastres de tous ordres ( anthropologiques, civilisationnels, dénoncer les coupables contemporains, déceler les résistances, annoncer les espérances … Un travail de collecte pour les journalistes de Présent, et d’autres, en France et ailleurs, et de ceux qui se joindront au journal pour cela, car ils sont légion mais le plus souvent, trop souvent isolés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.