Salvini, reviens !

Selon un sondage exclusif réalisé pour le site Affaritaliani.it et publié le 1er septembre, les deux tiers des Italiens considèrent que leur pays était plus sûr quand le chef de la Ligue Matteo Salvini était aux commandes du ministère de l’Intérieur. C’est ce que pense exactement 65,1 % des personnes interrogées. Face à la crise des « migrants » en Sicile, 54,7 % des personnes interrogées estiment que l’actuelle ministre de l’Intérieur Luciana Lamorgese devrait donner sa démission. En ce qui concerne la politique d’accueil des « migrants » du deuxième gouvernement Conte, vantée à Bruxelles, 57,1 % des Italiens y sont hostiles contre 42,9 % qui y sont favorables.

Il est vrai que la Ligue a reculé dans les sondages depuis la mise en place début septembre 2019 de la coalition de gauche entre le M5S et le PD – deux partis qui s’insultaient auparavant mais voulaient à tout prix éviter de nouvelles élections – mais ce recul, qui ne l’empêche pas de rester le parti préféré des Italiens à environ 25% des intentions de vote – a profité exclusivement au parti nationaliste Fratelli d’Italia (quasiment à égalité avec le M5S, à près de 15% des intentions de vote), à la droite de la Ligue. Fratelli d’Italia, la Ligue et le parti Forza Italia de Berlusconi, alliés au sein de ce qu’on appelle en Italie le centre-droit, remporteraient ensemble une majorité absolue en cas d’élections anticipées à en croire la quasi-totalité des sondages publiés depuis deux ans. Matteo Salvini conserve donc toutes ses chances de prendre la tête du prochain gouvernement italien.

Olivier Bault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.