Le droit est pour les squatters

Attention aux résidences secondaires L’affaire a fait quelque bruit : des retraités qui se rendaient dans leur résidence secondaire dans les Alpes maritimes ont découvert que la maison était occupée par des inconnus. Pire encore : les autorités leur ont expliqué qu’une expulsion immédiate était impossible. Par chance, les occupants, totalement marginaux, ont commencé à se battre […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


3 commentaires sur “Le droit est pour les squatters

  1. Un nouveau métier va naître : “expulseur ” de squatters. Animé, tonique et bourré de satisfactions : tentant, en fait..

  2. Ce genre de réactions musclées est passible de trois ans de prison et de 30 000 euros d’amende, alors qu’un squatteur ayant rendu les lieux invivables ne risque qu’un an de prison et 15 000 euros d’amende…
    Ça vous tente vraiment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.