Saints Emile et Jérémie, martyrs (852)

Emile et Jérémie étaient deux jeunes gens nobles de Cordoue. Ils avaient fait leurs études à l’ombre de la basilique Saint-Cyprien. L’un fut ordonné diacre, l’autre demeura simple laïc. Cordoue était alors occupée par les Arabes. Nos deux amis parlaient à merveille la langue de l’occupant. Un jour, Emile déversa une telle hotte d’injures sur le prophète Mahomet que les plus fameux charivaris des précédents martyrs étaient surpassés. L’occupant hésita à simplement exécuter ces deux individus ou extirper l’Eglise… cela devenait très ennuyeux que des gringalets fassent figure de héros. Le 15 septembre 852, un fer vengeur fit périr les deux amis épuisés par un dur emprisonnement. La journée était radieuse mais, à l’instant où leurs têtes furent tranchées, les cieux s’assombrirent, des éclairs et des grêlons saluant les pieux athlètes. Les corps furent pendus à des chevalets au-delà du fleuve. •

Abbé V.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.