LVMH – Tiffany : la faute de Le Drian

A la fin de l’année 2019, le numéro un mondial du luxe, l’entreprise française LVMH, annonçait que le groupe s’apprêtait à acheter le bijoutier américain Tiffany, un géant lui aussi. LVMH possédait déjà Bulgari. Tiffany était donc une nouvelle pépite de la bijouterie au sein du groupe de Bernard Arnault. LVMH devait verser le prix […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.