Boris Johnson : « Nous ne laisserons pas à l’UE le pouvoir de morceler notre pays »

« Nous ne pouvons pas laisser le pouvoir théorique de morceler notre pays, de le diviser, entre les mains d’une organisation internationale », a écrit samedi le Premier ministre Boris Johnson dans le Telegraph. Il cherchait ainsi à convaincre les députés de son camp, affolés à l’idée d’une nouvelle loi sur le marché intérieur qui permettrait au […]

Olivier Bault

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “Boris Johnson : « Nous ne laisserons pas à l’UE le pouvoir de morceler notre pays »

  1. La question de Bruxelles est pliée et les Britanniques ont plus de souci à se faire quant à l’influence politique néfaste de la compagne de Bojo, qui est une ” progressiste ” acharnée. La victoire de Bojo fut celle de Farage, le 1er mimistre n’a pas pour le moment fait ses preuves ni sur le plan intérieur ni sur le plan extérieur. Hormis le Brexit et le virus et quelques scandales les journaux britanniques sont vides. Seul Farage est sur un front nouveau : celui de la filière française de l’invasion migratoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.