Haut-Karabagh, Crimée, Kosovo : l’héritage empoisonné du communisme

L’information circulait déjà dans les cercles bien renseignés : la Turquie a orienté le flux de djihadistes syriens qu’elle évacuait d’Idlib vers la Libye, en direction du Haut-Karabagh. En juillet, la Turquie avait même profité, avec un esprit de provocation scandaleux, d’une opération de blocus des côtes libyennes menée par l’Otan (opération Sea Guardian) pour escorter des […]

Présent

Pour poursuivre la lecture :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.