Connexion
S'abonner

Pour quelques polars de plus

Après Le Dernier Sablier, où il nous avait embarqués dans les tribulations de cinq vieux de la vieille, Jean-Michel Conrad signe, avec Les Loups de Wotan (Godefroy de Bouillon), son septième polar. Ancien commandant des stups – notamment –, Jean-Michel Conrad (dont la belle devise est : « Espérer le meilleur, se préparer au pire ») surfe, comme il le fait [...]

Vous souhaitez lire la suite de cet article ?

Je m'inscris à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Présent et accédez gratuitement à cet article.

Un lien vous sera envoyé par email.

Je m'abonne

Découvrez nos offres

Partager cet article

Facebook Twitter Email

Articles liés

Recevez un numéro gratuit

Vous souhaitez découvrir la version papier de Présent ?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et recevez un numéro gratuit !