« Ils ne passeront pas » : encore la faute au « fascisme »

Samuel Paty n’a pas été assassiné par un islamiste, il a été la victime de son devoir d’enseignant. Un accident du travail en quelque sorte. De même qu’Arnaud Beltrame n’avait été la victime que de son héroïsme, selon la mairie de Paris. Samuel Paty recevra à titre posthume la médaille des victimes du terrorisme, et […]

Francis Bergeron

Pour poursuivre la lecture :


Un commentaire sur “« Ils ne passeront pas » : encore la faute au « fascisme »

  1. La France ne frappe plus sa monnaie mais des ” médailles ” marquées du sang de ses enfants. Toutefois il s’agit d’une collection limitée … puisque ceux qui ont été assassinés n’y ont pas tous droit, c’est bien cela n’est ce pas ? C’est une horrible distinction.

    Et c’est une façon diabolique de sous évaluer le nombre des martyrs pour nous cacher le désastre qui atteint notre Royal pays depuis de trop longues années. Les survivants des tortures nazies avaient été plus dignement honorés, puisqu’aux taux d’invalidité étaient ajoutés des degrés dans la souffrance !

    Hélas ce spectacle politique est rejoué à chaque fois qu’un assassinat plus ignoble que les précédents lui a permis de passer le barrage des gross médias. Il sera rejoué tant que personne n’y mettra fin : il permet au gouvernement de ne jamais nommer aux Francs l’ennemi réel qui les assassine, alors que l’ennemi islamiste, lui, célèbre haut et fort ses crimes sur les réseaux sociaux et annonce qu’il recommencera. Ce spectacle révèle l’ignominie de la conduite de ceux qui nous oppressent, et il ajoute à l’horreur des drames

    Des funérailles nationales pour chaque victime seraient plus appropriées, avec messe aux Invalides, l’église de nos armées, puisqu’il s’agit d’une guerre qui nous est faite. Les drapeaux en berne s’imposent également, et un deuil national. Ces Francs, martyrisés, sont trahis jusqu’au bout de leurs vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.